Prévenez les problèmes de santé grâce au contrôle de la poussière

Des mesures devront toujours être prises pour contrôler la poussière, que ce soit dans la construction ou la rénovation.

Il faut avant tout vérifier si l’extraction est applicable à la source. Dans les cas où ce n’est pas ou que peu productif, l’on applique souvent l’extraction spatiale en raison de sa facilité d’application et de la grande quantité d’air extraite et filtrée très rapidement au niveau F7/EU7 au moins.

Le grand avantage de l’extraction spatiale, telle que nous la conseillons, est de travailler en sous-pression. Appliquer le principe de sous-pression permet d’éviter de contaminer les locaux avoisinants avec de la poussière. Si le local est trop grand pour pouvoir créer une sous-pression, il suffit d’utiliser les bâches dites temporaires, disponibles en différentes variantes.

Une autre raison de pratiquer le contrôle de la poussière est de pouvoir offrir un environnement propre, tant aux ouvriers qu’au donneur d’ordre. Le donneur d’ordre aspire en effet de plus en plus souvent à un contrôle de la poussière pour éviter toute surcharge inutile et réduire le temps de nettoyage.

Dans quels cas procéder au contrôle de la poussière ?

Beaucoup de matériaux de construction contiennent entre autres du quartzite qui libère de la poussière de quartz lorsque ces matériaux sont sciés, poncés ou meulés. L’inhalation de cette particule dangereuse peut, à terme, engendrer des maladies pulmonaires. Pour limiter au mieux les risques de maladies professionnelles, il importe de traiter les particules dangereuses de façon adéquate.

Les machines sont polyvalentes

Elles peuvent vous épargner de lourdes amendes

Elles sont incontestablement bénéfiques pour votre santé

Elles génèrent une publicité de bouche à oreille positive

Les machines sont polyvalentes

Elles peuvent vous épargner de lourdes amendes

Elles sont incontestablement bénéfiques pour votre santé

Elles génèrent une publicité de bouche à oreille positive

Le danger de la poussière (de construction)

Les travailleurs régulièrement exposés à la quartzite risquent plus de développer une silicose. La quartzite se niche littéralement dans les alvéoles pulmonaires jusqu’à les boucher, les empêchant d’assurer les échanges respiratoires, ce qui se traduit entre autres par un essoufflement. En vous protégeant, grâce au contrôle de la poussière, contre cette poussière lorsque vous travaillez avec des matériaux de construction, vous évitez de futurs (et graves) problèmes de santé liés.

La construction n’est pas le seul secteur concerné par l’exposition à la poussière. Il en va de même pour la menuiserie, comme lors du sciage ou fraisage de MDF ou d’autres matériaux, comme le multiplex ou le bois massif. Le MDF libère d’ailleurs des particules bien plus fines que le multiplex ou les bois massifs, par exemple. Le contact avec de la poussière de bois peut provoquer des réactions cutanées allergiques et favoriser des maladies des voies respiratoires et de la conjonctive.

Il faut dès lors privilégier l’extraction à la source lorsque c’est possible. Dans la pratique, il semblerait toutefois que ce ne soit pas toujours si simple à appliquer, et donc insuffisant. Les unités d’extraction de poussière peuvent alors apporter une solution au contrôle de la poussière.

Qualités d'air supérieures avec la série TAC

Nous conseillons notre série d’unités de dépoussiérage TAC, nouvellement développée pour tous les besoins d’amélioration de la qualité de l’air dans le cadre du contrôle de la poussière, ou encore pour satisfaire aux exigences liées aux travaux dans les hôpitaux ou à ceux d’assainissement de dégâts d’incendie ou des eaux, ainsi que ceux liés à la décontamination de moisissures et de l’amiante.

Fonction Vario-Shift : Grâce à la fonction Vario-Shift unique au monde, les purificateurs d’air TAC de Trotec peuvent s’adapter à tous les scénarios d’application avec souplesse, tout en respectant les directives. Les appareils TAC sont les seuls purificateurs d’air mobiles sur le marché équipés pour pouvoir changer rapidement la position de l’unité du ventilateur et de l’unité HEPA. Ils permettent de placer les chaînes de filtres dans l’ordre requis en fonction de l’application standard ou de salles blanches.

Flowmatic:Les capteurs Flowmatic enregistrent la valeur véritable du débit d’air à travers l’ensemble de la chaîne des filtres et adaptent la capacité du système en continu de manière dynamique, afin de maintenir en toute circonstance la continuité de la valeur cible du débit d’air préalablement paramétrée numériquement !

Ces unités sont modulables et donc uniques dans leur utilisation, pouvant en effet être facilement adaptées selon les besoins en niveau de filtrage de l’air/dépoussiérage du moment. Vous pouvez choisir parmi plusieurs filtres de différents niveaux de filtration ; préfiltre G4 sous forme de filtre plat, filtre fin F7 sous forme de cassette, filtre plat F7 sous forme de filtre à poches et enfin un filtre HEPA H13 et H14.

En combinant ces différents filtres, vous pouvez créer en toute facilité n’importe quel niveau de filtrage souhaité sur base d’une unique unité de ventilation

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare